Bound to Mischief
Bound to Mischief
Pour cette œuvre je me suis intéressée au personnage de Loki, et ce qui le pousse à agir en tant que dieu de la discorde. Non seulement est-il présenté comme un individu complexe dans ses films, avec une histoire qui le pousse à être aussi méfiant que indigne de confiance, mais il est également prisonnier de son archétype de personnage mythologique. Même lorsqu’il tente de se rapprocher de personnages à qui il veut faire confiance, comme par exemple son frère, rien ne semble possible à cause de bien des événements, qu’ils soient de sont fait ou non. Je me suis intéressée à son casque comme symbol de son statut, de ses pouvoirs et responsabilités, et un point important du design du personnage.
Technique : Encre, aquarelle, peinture or sur papier Dimensions : 50x70 cm

Claire Bléhaut

250,00 Contactez-nous
Chucky
Chucky
"Je suis née très tôt dans les années 80 et j'ai découvert Chucky depuis toute petite. Je l'ai adoré, je l'ai identifié comme mon petit bébé, je l'ai trouvé très mignon et adorable. Bon les gens ne m'ont jamais comprise mais je m'en fous, je ne suis pas normale. Chucky est mon bébé d'amour. Et Elmira représente pour moi mon alter-ego."
Technique : Graph it Dimensions : 21x29,7 cm

Junkie Brewster

120,00 Contactez-nous
Destructive Destiny
Destructive Destiny
Cette œuvre est centrée sur le personnage de Hel ou Hela, déesse des morts dans la mythologie nordique, et sœur de Loki et Thor dans la franchise Marvel. Je me suis concentrée sur le rôle qu’elle jouait dans le lm Thor : Ragnarok, où elle est un personnage impressionnant et puissant, mais semble n’exister que dans le contexte de l’apocalypse. Sa véritable place dans le lm est de revenir à la vie et de mourir à nouveau lors du Ragnarok. Elle aurait pu conquérir des millions de territoires, et régner sur bien des mondes, mais tout autour d’elle, son histoire et les personnages avec qui elle interagit, ne font que la garder dans ce cadre, puisque c’est son destin. Sa coiffe impressionnante a retenu mon attention et m’a rappelé Cernuros et d’autres divinités païennes sauvages, du temps où le bien et le mal avaient un sens totalement différent d’aujourd’hui. C’est encore une fois un objet qui représente son statut comme reine, mais montre aussi sa nature extrêmement agressive.
Technique : Encre, aquarelle, peinture or sur papier Dimensions : 50x70 cm

Claire Bléhaut

250,00 Contactez-nous
Eat Me
Eat Me
Issu de la culture Hip Hop, cObo a grandi dans les milieux du rap, danse, graffiti. Ces techniques sont multiples (dessin, peinture, pochoirs, collage, graffiti, sculpture, la photographie...). cObo est un électron libre dans le paysage actuel de l’art urbain. Le personnage de Maléfique dans Blanche Neige et les Sept nains est la suite logique de sa démarche artistique, mettant souvent en avant la princesse à la peau de lait du dessin animé. cObo est un artiste souhaitant parler à toutes les générations !
Technique : Peinture sur planche de skateboard Dimensions : 80,5x22 cm

cObo

300,00 Contactez-nous
Good Night
Good Night
Cette harley quinn est un condensé de tout ce qui est emblématique dans les différents designs du personnage. Son design a tellement évolué à travers les comics qu’il est difficile de la reconnaitre en comparant les premier design des design récent J’ai voulu faire le lien entre l’ancien et le nouveau. Seul son caractère reste inchangé : Elle est toujours complètement dingue.
Technique : Dessin traditionnel Dimensions : Dyptique • 21x29,7 cm

Xavier d'Espinay Saint-Luc

250,00 Contactez-nous
Iron Fate
Iron Fate
Dans cette œuvre je me suis concentrée sur le personnage de Magneto et de son histoire exceptionnelle. En tant que survivant des camps de concentration, et que mutant, il était destiné à réagir face aux persécutions. Il n’a pas seulement eu une réaction de défense, mais dans son attitude a pris un rôle de leader offensif. Un autre point intéressant est son casque, qu’il a pris pour se protéger de son meilleur ami, Charles Xavier. C’est pour moi un objet essentiel car il l’a mis en sachant qu’il prenait un chemin où Charles ne le suivrait pas et essayerait de l’arrêter.
Technique : Encre, aquarelle, peinture or sur papier Dimensions : 50x70 cm

Claire Bléhaut

250,00 Contactez-nous
Ivy
Ivy

J’ai choisi Poison Ivy, pour son côté femme fatale, capable de soumettre n’importe qui à sa volonté. C’est un peu ce que j’ai souhaité montrer au travers de cette illustration, un regard hypnotique qui nous entraine vers elle, cachée derrière ses armes, les plantes.

Technique : Illustration vectorielle Dimensions : 50x50 cm

Simon Delart

250,00 Contactez-nous
Killmonger
Killmonger
J’ai toujours aimé la fantasy, et la façon dont elle s’inspire et exagère notre monde, notre histoire, nos cultures pour raconter une histoire. L’interprétation récente de Killmonger, plus moderne, m’a amené à découvrir le personnage des comics, souvent haut en couleur, et je voulais essayer d’en tirer une version peut-être plus mystérieuse ou mystique, inspirée de l’iconographie de différentes tribus d’Afrique. Une version qui pourrait avoir sa place dans une version alternative fantastique de l’univers Marvel.
Technique : Dessin traditionnel Dimensions : 40x60 cm

Romain d'Escrienne

500,00 Contactez-nous
La Lame du Slasher
La Lame du Slasher
Le Slasher est un sous-genre du cinéma d’horreur dont la recette reste inchangée depuis les années 60 : un tueur psychopathe assassine une ou plusieurs personnes sur fond de musique stridente et d’effets spéciaux plus ou moins réussis. J’ai découvert Psychose et Halloween vers l’âge de 12 ans, et j’ai rapidement été fasciné par la tension et l’esthétique de ces films jusqu’à devenir un aficionado du genre (Scream, Massacre à la Tronçonneuse, Vendredi 13, Freddy...), et des films d’horreur en général.   Ce triptyque Slasher explore la fine limite entre réalité et fiction. Chaque tueur célèbre (Michael Myers, Ghostface et Jason Voorhees) sort de l’ombre en dévoilant une quarantaine de faits divers réels, sélectionnés dans des journaux britanniques et américains. On se confronte aux masques tailladés, tandis que les miroirs nous renvoient une réalité déformée par la fiction. Derrière ces personnages fictifs célèbres, on se heurte à la dure réalité de notre monde : les tueurs existent réellement, et la lecture de certains faits-divers est plus glaçante que n’importe quel film d’horreur à gros budget.   Note : Pour diverses raisons, je ne souhaitais pas mettre en parallèle des affaires françaises avec des icônes de films américains. Ma recherche s’est donc portée sur des articles anglophones aux titres extrêmement racoleurs, de toutes époques, dans tout type de journaux.
Technique : Illustration numérique sérigraphiée sur plexiglas, collage et découpe sur papier miroir Dimensions : 50x100 cm

Prix : Pour 1 - 400 € / Pour 2 - 750 € / Pour 3 - 1000 €

Julien Escalas

400,00 Contactez-nous
No living man am I
No living man am I
Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours préféré les antagonistes aux héros. Malgré leur fin inévitable, je me surprenais souvent à espérer qu’ils s’en sortent et trouvent une forme de rédemption. Le roi sorcier d’Angmar incarne à mon sens le destin tragique de ces personnages sombres que l’on aime tant détester. Je voulais le représenter juste avant sa chute, lorsqu’il irradie de confiance quant à l’issue de la bataille.
Technique : Illustration numérique sur toile Dimensions : 90x45 cm

Clara-Marie Morin

1400,00 Contactez-nous
Vous n’êtes pas prêts
Vous n’êtes pas prêts
"J’ai choisi Illidan parce que c’est un des méchants emblématiques de l’un des jeux qui a marqué ma vie de gamer : Warcraft 3.
Non seulement le personnage était très bien écrit mais c’est aussi l’occasion de dessiner ce mélange de démon et d’elfe qui rend toujours aussi bien des années après la sortie du jeu."
Technique : Illustration numérique Dimensions : 50x70 cm

Edouard Noisette

400,00 Contactez-nous