No living man am I

Clara-Marie Morin

1400,00

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours préféré les antagonistes aux héros. Malgré leur fin inévitable, je me surprenais souvent à espérer qu’ils s’en sortent et trouvent une forme de rédemption. Le roi sorcier d’Angmar incarne à mon sens le destin tragique de ces personnages sombres que l’on aime tant détester. Je voulais le représenter juste avant sa chute, lorsqu’il irradie de confiance quant à l’issue de la bataille.

Technique : Illustration numérique sur toile

Dimensions : 90×45 cm